Les thérapies ayurvédiques

L’ayurvéda utilise une variété de thérapies pour traiter les maladies et prévenir les désordres. Le but premier de ces thérapies, appelées Cikitsa, est de rééquilibrer les doshas, les dhatus (tissus), malas (impuretés, déchets évacués par le corps) et gunas (mental). Les thérapies éliminent les toxines (ama) et augmentent à la fois la quantité de l’Ojas (vitalité). De plus, ces pratiques calment les sens et améliorent le bien-être général, physique et mental.

Comme les buts de l’Ayurvéda sont de maintenir la santé et de soigner les maladies, les thérapies ne sont pas seulement limitées aux gens malades ou souffrant d’un déséquilibre (vikriti). La plupart des autres sciences médicales ne traitent que les désordres physiques et la maladie. L’Ayurvéda, lui, est unique dans le domaine médical en ce sens qu’il offre aussi des traitements pour les gens sains. Les thérapies qui purifient, nettoient, et régénèrent le corps améliorent encore l’état de santé déjà existant et augmentent l’espérance de vie.

Bien que le maintien de l’équilibre des doshas soit le principal objectif de la thérapie (cikitsa), le médecin ayurvédique prévoit des traitements supplémentaires pour augmenter la force physique et mentale. Ces thérapies améliorent aussi le fonctionnement des systèmes digestif et d’élimination. Dans le traitement, le but de Cikitsa est non seulement de soulager les symptômes, mais aussi d’enlever la cause première du déséquilibre. Les buts de la thérapie incluent :

– Traitement et élimination de la cause première du déséquilibre,
– Accroissement du pouvoir de digestion (jatharagni)
– Maintien de l’élimination correcte des déchets (malas)
– Augmentation de l’immunité (ojas)
– Développement de la nature spirituelle (sattvique)

Les formes de thérapies ayurvédiques

La définition du mot “thérapie”, en tant que méthode visant à équilibrer les doshas, couvre de nombreuses activités. Le régime alimentaire et la routine journalière pour équilibrer le dosha sont des formes de thérapies. Les traitements incluent des méthodes pour augmenter le poids et la force des patients faibles ou pour diminuer l’obésité chez d’autres. Exercice, méditation, nettoyage interne, usage de pierres précieuses, de pâtes et compresses à base de plantes, suddation, massage et prescriptions de remèdes à base de plantes, sont d’autres thérapies utilisées en Ayurvéda.

Les thérapies sont classées en deux catégories : celles destinées au gens malades, et celles destinées aux gens en bonne santé (pour augmenter l’Ojas et la longévité).
Pour ces derniers, ce sont essentiellement des thérapies de rajeunissement (rasayanas) et des aphrodisiaques (vajikarana). Le nettoyage interne peut aussi être utilisé pour maintenir la santé mais il est prescrit le plus souvent dans le traitement d’une maladie spécifique.

Déchets et toxines sont le résultat des activités métaboliques et du processus digestif. Une accumulation de ces déchets trouble les doshas. Il existe aussi une aggravation des doshas selon la saison.
Pour maintenir une bonne santé et traiter la maladie, les toxines et les déchets en excès devront être, soit évacués du corps (shodhana), soit équilibrés (shamana), à l’aide de plantes médicinales ou de thérapies de désintoxication.

La thérapie dite samana implique la prise de différentes sortes de plantes médicinales ou de régimes qui diminuent les doshas agrravés. En usage externe, on peut obtenir le même résultat en utilisant des huiles traitantes, des pâtes à base d’herbes ou des compresses chaudes ou froides, et en pratiquant des massages.
Shodhana élimine les doshas en excès. Les trois thérapies principales proposés sont des nettoyages internes (shodhana), le rajeunissement (rasayana) et le traitement des troubles dus à une dépendance (madatya).

Pour plus d’informations au sujet des thérapies ayurvédiques, contactez moi.

rasayana-chikitsa-ayurveda-4588418002