Introduction au massage

Depuis des millénaires, le massage fait partie intégrante de la culture indienne. Il s’appuie sur les principes de l’Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Le terme « abhyanga » signifie « application d’huile sur le corps ». 

En Inde, il fait référence au massage pratiqué dans le cadre de cures de « panchakarma » visant à rééquilibrer les fonctions vitales du corps grâce à des méthodes naturelles détoxifiantes éliminant l’excès d’Ama (les toxines). 

En Occident, il est surtout connu pour ses vertus préventives. Chaque séance est personnalisée selon le déséquilibre de l’un ou plusieurs des 3 doshas (voir : constitution doshique), forces vitales qui gèrent toutes les fonctions physiologiques et mentales de l’organisme. Vata (Air, vent) gère le mouvement, Pitta (Feu) gère la digestion et la transformation, Kapha (l’eau) gère la structure et la cohésion des tissus. Ce déséquilibre, s’il n’est pas neutralisé dès les premiers stades, peut conduire à une aggravation de la santé (arthrose, migraines, inflammations, cancer, maladies cardio-vasculaires…)

Le massage abhyanga est, grâce aux huiles chaudes, une pression adaptée et des mouvements rythmés, une méthode douce et naturelle pour neutraliser tous les doshas, en priorité le dosha Vata (air) qui est lié au sens du toucher, puis Pitta (Feu) et Kapha (Eau).

L’Ayurveda conseille la pratique de l’abhyanga comme faisant partie intégrante de la routine journalière. L’abhyanga est pratiqué au sol ou sur table, dans une pièce chauffée et éclairée à la bougie pour favoriser une circulation optimale de l’énergie. Chaque séance commence par des méthodes de relaxation (yoga nidra) et de respiration pour favoriser le lâcher prise et la prise de conscience du corps. Une quantité importante d’huiles ayurvédiques chaudes (mélange de plantes médicinales spécifiques) est utilisée pour tout le corps.nLes mouvements sont appuyés ou doux selon le(s) dosha(s) en déséquilibre, rythmés, harmonisants et enveloppants. Après chaque massage, il sera conseillé de prendre une douche chaude pour favoriser la circulation et éliminer le surplus d’huile ainsi que de consommer des infusions tièdes pour continuer l’effet détoxifiant du soin.